Logo de l'accueil

Fruit de la Vigne – St Rémi

Au service de la transmission de la foi

Photo du Pape François

Il est souhaitable que chaque Église particulière promeuve l’utilisation des arts dans son œuvre d’évangélisation, en continuité avec la richesse du passé, mais aussi dans l’étendue de ses multiples expressions actuelles, dans le but de transmettre la foi dans un nouveau « langage parabolique ».

Il faut avoir le courage de trouver les nouveaux signes, les nouveaux symboles, une nouvelle chair pour la transmission de la Parole, diverses formes de beauté qui se manifestent dans les milieux culturels variés, y compris ces modalités non conventionnelles de beauté, qui peuvent être peu significatives pour les évangélisateurs, mais qui sont devenues particulièrement attirantes pour les autres.

Pape François, La joie de l’Evangile §167

Il est nécessaire que les édifices sacrés, à commencer par les nouvelles églises paroissiales, surtout celles qui sont situées dans des contextes périphériques et dégradés, se proposent, même dans leur simplicité et dans ce qu’elles ont d’essentiel, comme des oasis de beauté, de paix, d’accueil, favorisant vraiment la rencontre avec Dieu et la communion avec les frères et les sœurs, devenant ainsi aussi un point de référence pour la croissance intégrale de tous les habitants, pour un développement harmonieux et solidaire des communautés.

Pape François, XXI° séance publique des Académies pontificales

L’architecture intérieure de St Rémi ainsi que les oeuvres artistiques seront au service de la transmission de la foi.

Comme les vitraux des cathédrales offraient aux chrétiens du Moyen-Âge une vraie catéchèse et révèlent à tous ceux qui les contemplent aujourd’hui le mystère de la foi, celles et ceux qui rentreront dans St Rémi seront directement et facilement mis en présence du message biblique et évangélique.

Voici quelques références entre autres :

Peinture sur l'épisode de la grappe d'Escol.

Nombres 13 : Dieu donne toujours en abondance, comme le révèle la Grappe d'Escol

Comment est ce pays : sa terre est-elle grasse ou maigre ? Y pousse-t-il ou non des arbres ? Rassemblez vos forces et prenez les fruits du pays. » Or c’était le moment des premiers raisins…

Ils allèrent jusqu’à la vallée d’Eshkol où ils coupèrent un sarment et une grappe de raisin. Ils la portaient à deux au moyen d’une perche. Ils avaient aussi cueilli des grenades et des figues. On appela cet endroit la vallée d’Eshkol (c’est-à-dire : la Grappe) à cause de la grappe que les fils d’Israël avaient coupée là-bas.

Isaïe 5 : La Vigne, c’est l’humanité que Dieu aime et protège comme un viticulteur soigne sa vigne

Je veux chanter pour mon ami le chant du bien-aimé à sa vigne. Mon ami avait une vigne sur un coteau fertile. Il en retourna la terre, en retira les pierres, pour y mettre un plant de qualité. Au milieu, il bâtit une tour de garde et creusa aussi un pressoir. Il en attendait de beaux raisins…

Mosaïque représentant un ouvrier portant de grappes de raisin.
Dessin imageant le Pressoir mystique.

Matthieu 21 : Pressoir mystique... La geste de Jésus qui révèle qu’il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie à ceux que l’on aime.

Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour de garde. Puis il loua cette vigne à des vignerons, et partit en voyage.

Quand arriva le temps des fruits, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de sa vigne. Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième…

Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : ‘Ils respecteront mon fils.’ Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : ‘Voici l’héritier : venez ! tuons-le, nous aurons son héritage !’. Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent..

Matthieu 20 et 21 : Il nous faut aller travailler à la Vigne du Seigneur, travailler aux oeuvres du Père

En ce temps-là, Jésus disait cette parabole à ses disciples :
Le royaume des Cieux est comparable au maître d’un domaine qui sortit dès le matin afin d’embaucher des ouvriers pour sa vigne. Il se mit d’accord avec eux sur le salaire de la journée : un denier, c’est-à-dire une pièce d’argent, et il les envoya à sa vigne.

Illustration du Moyen-Âge représentant des ouvriers travaillant à la vigne.
Icône représentant le Christ en tant que Vigne, et les disciples tels des sarments.

Jean 14 : La mystique de l’union du Christ à l’humanité.

Je suis la vigne... Mon père est le vigneron. Vous êtes les sarments.

Autour de l’Eucharistie

La Coupe de la nouvelle alliance : le Sang du Christ.

Jour de Pentecôte : La vie dans l’Esprit nous pousse à la joie (Ils sont plein de vin doux !).

Mariage de Cana : Les épousailles mystiques.

Photo d'une coupe ancienne et décorée avec beaucoup de détails.
Bas-relief représentant l'épisode de Noé ivre avec ses deux fils.

L’Ivrognerie. Depuis Noé jusqu’à nos jours

Ephésiens 5 : Ne soyez donc pas insensés, mais comprenez bien quelle est la volonté du Seigneur. Ne vous enivrez pas de vin, car il porte à l’inconduite ; soyez plutôt remplis de l’Esprit Saint.

Genèse 9 : Noé devint cultivateur et il planta une vigne. Il but du vin, s'enivra et s'exposa nu à l'intérieur de sa tente.

Cham, père de Canaan, vit la nudité de son père et le raconta au dehors à ses deux frères. Alors Sem et Japhet prirent le manteau, le mirent tous deux sur leurs épaules, marchèrent à reculons et recouvrirent la nudité de leur père ; comme ils détournaient le visage, ils ne virent pas la nudité de leur père.

Le Cantique des Cantiques : L’Hortus conclusus et la Vierge noire

CHOEUR - En toi, notre fête et notre joie ! Nous redirons tes amours, meilleures que le vin : il est juste de t’aimer !

ELLE - Noire, je le suis, mais belle, filles de Jérusalem, pareille aux tentes de Qédar, aux tissus de Salma. Ne regardez pas à ma peau noire : c’est le soleil qui m’a brunie. Les fils de ma mère se sont fâchés contre moi : ils m’ont mise à garder les vignes. Ma vigne, la mienne, je ne l’ai pas gardée…

LUI - Qu’elles sont belles, tes amours, ma soeur fiancée ! Qu’elles sont bonnes, tes amours : meilleures que le vin ! L’odeur de tes parfums, une exquise senteur !
Jardin fermé, ma soeur fiancée, fontaine close, source scellée.

Photo d'une coupe ancienne et décorée avec beaucoup de détails.